contenu de la page

Astuces pour optimiser votre santé et rester en forme

par Perdre du poids

Le corps humain est une machine biologique très évoluée. En tant que propriétaire, vous êtes tenu de veiller à son entretien et à sa maintenance. Veillez à ce que les nutriments dont il a envie soient fournis de manière cohérente; afin qu’il puisse rester en bonne santé et toujours dynamique.

Un autre avantage que vous pouvez acquérir en prenant soin de votre corps est la longévité. Ce fait a été prouvé par de nombreuses études et personnellement, j’ai parlé à suffisamment de personnes âgées qui possèdent un corps d’apparence plus jeune et qui peuvent encore faire de longues promenades, nager, faire du vélo et toujours aimer travailler. Ne serait-il pas agréable de pouvoir faire ces activités au crépuscule?

Le mode de vie joue un grand rôle dans l’optimisation de votre santé générale. Il est dans votre intérêt d’en adopter un sain. Je sais qu’il n’est pas facile d’en développer un; mais cela peut certainement faire des merveilles pour votre corps à long terme.

Je cherchais de bonnes ressources quand je suis tombé sur cette infographie de Dans Plans. Il illustre comment vous pouvez mettre votre style de vie sur la bonne voie vers la santé et la longévité. J’aimerais vieillir avec un corps sain. N’est-ce pas?

Pour accéder à un mode de pensée et de réflexion positive et aimante, le corps et son cerveau nécessite un parfait état de fonctionnement

optimiser ta santé

Rester en pleine forme (ou la retrouver), quel que soit son âge,
• Retrouver et conserver un corps svelte, musclé,énergique ;
• Préserver la plénitude de toutes ses facultés physiques et intellectuelles ;
• Éviter et éloigner la menace de la plupart des maladies dites « dégénératives » ;
• Éliminer les excès de poids ;
• Rester dynamique et plein de joie de vivre ;

C’est (en principe) le souhait de tout le monde, et c’est à la portée de TOUS, (sauf quelques très rares
exceptions)…

autant que la personne concernée se donne la peine de faire l’effort indispensable de modifier son comportement alimentaire, d’éliminer ses mauvaises
habitudes, et ait la constance de persévérer même si les résultats ne sont pas spectaculaires dés les premières semaines. Mais les grandes règles de base sont incontournables et valables POUR TOUS, et dans tous les cas :
Tout d’abord, 4 grands principes, valables dans pratiquement toutes les situations :

1 er principe : Ne jamais se dire : « je vais faire un régime ».

Surtout ne jamais commencer un programme quel qu’il soit, avec un sentiment de frustration, de punition ou de difficulté. Ne jamais penser que cela va être une « corvée », que l’on va faire un sacrifice, se priver d’une manière ponctuelle, pour essayer de perdre quelques kilos obsessionnels ou pour obtenir n’importe quel résultat que l’on souhaite, avec l’idée que cela va durer un temps et qu’ensuite on pourra reprendre toutes ses mauvaises habitudes.
Il ne faut jamais « faire un régime ». Il s’agit simplement…

2ème principe : de prendre la décision de vous occuper de vous, de vous faire plaisir.

Commencer n’importe quel programme de remise en forme, de contrôle de poids ou de prévention santé avec un sentiment de satisfaction et de plaisir :
Enfin !… Je vais enfin prendre le temps de m’occuper de moi, de mon bien-être, de ma forme et de ma santé pour les années à venir…

3 ème principe : Être lucide, et regarder les choses en face.


N’attendez rien des gens qui vont vous plaindre ou vous flatter.
Si votre situation de santé ou votre POIDS n’est pas satisfaisant, il y a toujours des raisons, vous avez certainement fait des erreurs qu’il faudra corriger.
Ne cherchez pas « le thérapeute qui fait des miracles », ni « le produit miracle »… ça n’existe pas. Il est totalement impossible de régler tous les problèmes d’un organisme qui fonctionne mal en quelques jours, par un coup de baguette magique, ni en n’intervenant que dans un seul domaine (nutritionnel, énergétique ou autre) mais par une prise de conscience de la totalité des points sur lesquels il faudra agir… sur lesquels VOUS devrez agir.

Les recommandations ci-dessous vous présentent les plus importants.

4ème principe : Sauf cas extrêmes, il n’existe pas de situation désespérée

Quels que soient votre âge, vos antécédents, votre état de santé actuel, il est TOUJOURS possible d’améliorer votre forme, votre silhouette, votre bienêtre et votre joie de vivre. Cette fabuleuse complexité qu’est l’être humain représente, à notre connaissance, l’aboutissement, la finalité de l’ensemble de la création.
L’entité « être humain », dans son intégralité, corps et ESPRIT indissociables, est une « machine » merveilleuse, la plus sophistiquée et la plus performante qui existe et qui possède d’insoupçonnables capacités d’auto réparation, pour autant qu’on lui fournisse les matériaux, les outils (nutrition, style de vie), et les informations qui lui sont indispensables, et qu’on soustrait autant que cela sera possible, aux nombreuses agressions qu’il subit quotidiennement(toxiques, ondes nocives, électromagnétiquement, etc…)

Une véritable, sérieuse et complète « Stratégie pour une santé optimale » devra impérativement intégrer et agir sur les trois plans de l’être humain :

• Plan physique
• Plan énergétique
• Plan neuro-émotionnel

On comprend donc qu’il est illusoire de vouloir maintenir ou obtenir une santé parfaite et des performances optimum, en ne se souciant que de l’un ou de l’autre des différents éléments qui composent l’être humain, et en n’intervenant que dans un seul domaine.

1 .Réduire strictement la quantité de calories consommées :

régime alimentaire

Des repas trop lourds, une nourriture trop « riche », fatiguent l’organisme qui subit un « stress digestif » trop important. La digestion provoque également une création importante de « radicaux libres » (particules très agressives) qui sont l’un des principaux ennemis de nos cellules. Les derniers résultats des recherches dans ce domaine ont également démontré que la « restriction calorique » est le premier facteur de prolongation de la durée de vie.

2 – Optimiser la nutrition :

Car restriction calorique ne doit surtout pas dire « famine », mais « optimisation de la densité nutritionnelle » de l’alimentation.
Il est absolument indispensable d’apporter à notre organisme, tous les jours, et d’une manière équilibrée, la totalité des nutriments dont il a impérativement besoin pour fonctionner. Cette quantité « optimale » de nutriments (protéines, vitamines, minéraux, etc…) peut être des dizaines de fois supérieure aux AQR (Apports Quotidiens Recommandés, qui sont des quantités MINIMUM fixées par l’administration pour ne pas être malade, et très en dessous des quantités optimales nécessaires pour être au mieux de sa forme)

De nos jours, cette « quantité optimale » ne peut pratiquement JAMAIS être apportée en quantité suffisante par notre alimentation industrialisée et transformée. Des compléments nutritionnels naturels à base de plantes, sous forme de poudre, de tablettes ou de gélules, peuvent avantageusement
compenser ces carences à condition de ne pas les prendre de manière anarchique.

3 – Améliorer ses habitudes alimentaires :

Privilégiez un « régime » style « crétois » ou adapté.
Régime santé par excellence, le « régime crétois » a été mis au point par le docteur Serge Renaud (« Le régime santé ») après des dizaines d’années d’études conduites dans plusieurs pays. Plus qu’un régime, c’est un style de vie, parfaitement adapté à tout le monde, et particulièrement recommandé aux personnes présentant des dysfonctionnements du système cardio-vasculaire.

Un aliment nécessaire et bénéfique pour certains peut devenir un véritable poison pour d’autres.
Attention en particulier au sucre aux céréales et auxb produits laitiers

L’importance et la place des repas :
• Le petit déjeuner est l’un des plus importants. On doit y apporter une attention particulière car il doit apporter à notre organisme le « carburant » nécessaire pour la journée (préparations concentrées à base de protéines et compléments nutritifs).
• Le repas de midi doit être un moment de calme, et apporter un « bol alimentaire » complet suivant les indications données ci-dessus (régime crétois).
• Le repas du soir, au contraire, doit être léger (potage de légumes ou substitut de repas protéiné) car la digestion beaucoup plus lente la nuit favorise le stockage des graisses, augmente la production de radicaux libres et perturbe le repos.

  • Évitez de manger des salades et crudités le soir, elles peuvent provoquer fermentation, acidité et brûlures d’estomac.
  • Mangez les fruits LOIN des repas. Voir exemple type de déroulement d’une journée.

4 – Éliminer SUCRES et Hydrates de Carbone :

Depuis quelques dizaines d’années, la consommation de sucre a pris des proportions effrayantes, il y a du sucre ajouté dans pratiquement tous les aliments, et le corps humain est amené à assimiler 10 à 20 fois plus de sucre que les quantités pour lesquelles il est programmé. Le diabète est la maladie qui connaît le développement le plus spectaculaire de la planète.

L’hypoglycémie, l’obésité et le diabète sont intimement liés, et sont TOUJOURS responsables de vieillissement et de décès prématurés.
Un grand nombre de « maladies » mentales, de troubles du comportement et d’échecs scolaires sont directement liés à une consommation excessive de sucre et trouvent une solution définitive en traitant l’hyperglycémie…

Le sucre est une véritable DROGUE, ennemi N°1 de notre santé, fléau de notre société. Il est responsable de la majeure partie des excès de poids et d’une quantité incroyable de maladies.
Selon votre capacité de tolérance (qui peut facilement être déterminée par test), il est vivement conseillé
• de RÉDUIRE, voire d’ÉLIMINER TOTALEMENT le SUCRE « rapide » (sucre, confitures, miel, pâtisseries, chocolat, desserts, sodas, jus de fruits…),
• de contrôler strictement la consommation d’hydrates de carbone (pain, pâtes, pommes de terre, éviter le plus possible le blé et le maïs et tous les produits à base de ces céréales).

5 – BOIRE suffisamment, et choisir correctement ses boissons

On ne le dira jamais assez : Il faut boire au minimum, tous les jours, et en dehors des repas 1,5 litre d’eau.

C’est absolument INDISPENSABLE !
La meilleure boisson, la seule véritablement valable reste l’EAU. Mais l’eau du robinet est de plus en plus chargée de produits « désinfectants » et de toxines, les nappes phréatiques sont polluées. De plus, par les traitements qu’elle subit, et par sa distribution par conduites « forcées », l’eau perd de ses qualités.
Choisir une eau de source en bouteille peu minéralisée et non gazéifiée. En France, les meilleures sont « Mont Roucous » ou « Volvic ».

Boire également du THÉ VERT et supprimer le café.

6 – Assurer un apport suffisant en acides gras essentiels (AGE)
C’est l’une des mesures importantes absolument indispensables. Toutes les études faites sur plusieurs années et dans plusieurs pays démontrent que les besoins en AGE ne sont pas couverts pour la presque totalité de la population. Ces Acides Gras sont dits « essentiels » car ils sont indispensables à la vie, sauf que notre corps ne peut pas les synthétiser. Pour cette raison, ils doivent IMPÉRATIVEMENT être fournis tous les jours par l’alimentation et par la supplémentation.
Les « AGE », en particulier mono insaturés (huile d’olive) et poly insaturés, et surtout ceux du groupe Oméga 3 (huiles de colza et de poisson) sont absolument indispensables à la vie.
Le bon fonctionnement du cerveau et des neurotransmetteurs, l’absorption des vitamines liposolubles (A, D, E, K), le renouvellement des cellules, ainsi que la souplesse et une bonne santé de toutes les membranes cellulaires sont dépendants de la qualité des lipides (ou acides gras) qui leur sont fournis.
ATTENTION : toute complémentation en AGE doit être accompagnée de la prise quotidienne de vitamine E (conseillé = 400 UI / jour)
S’il est important de s’efforcer de limiter au maximum la consommation de sucre, il ne faut JAMAIS supprimer les apports en lipides de qualité.

7 – Maintenir en bon état le système digestif

Très important : ne jamais accepter la CONSTIPATION, et mettre tout en oeuvre pour l’éliminer (pensez à l’hydratation colonique). Il est important de veiller à une parfaite hygiène du système digestif, afin d’améliorer l’ASSIMILATION et d’éviter l’autointoxication.

8 – Surveiller de très près l’équilibre Acido-Basique

Une cause très fréquente et souvent méconnue de problèmes de santé, est un excès d’acidité de l’organisme.

Le pH est la mesure de l’équilibre acido-basique.
L’échelle de mesure va de 0 à 14, un pH équilibré se situe entre 7 et 7,5. Les extrêmes limites du pH de notre organisme sont entre 5 et 9, et le pH du sang doit impérativement rester entre 7,32 et 7,42.
Le contrôle régulier du pH urinaire, extrêmement facile à faire, permet de déterminer si l’organisme cherche à se défaire d’un excès d’acidité.

9 – Consommer régulièrement des Antioxydants

Principale cause du vieillissement et d’un nombre incroyable de maladies, les radicaux libres sont des particules biochimiques extrêmement agressives qui se forment dans l’organisme sous l’action de l’oxygène. Ils sont causés par les excès caloriques, la digestion, la respiration, mais aussi le soleil, toutes les radiations (télévision, ordinateurs), la pollution et surtout le tabac.

Des milliards de radicaux libres agressent tous les jours les cellules de notre corps et y provoquent des dégâts irréparables. Il est impossible d’y échapper totalement, mais il est heureusement facile et très important de se protéger.
Les Antioxydants les plus efficaces sont des extraits de plantes, des vitamines (A, C, E) certains acides gras et certains minéraux – (à prendre tous les jours, à long terme, en tablettes ou capsules).

10 – Éviter les toxiques :

Les toxiques les plus dangereux sont les métaux lourds (Plomb, Mercure, Cadmium, Arsenic, Nickel, Aluminium) qui se trouvent dans l’air que nous respirons (pollution industrielle, gaz d’échappements), mais aussi dans les poissons contaminés par les eaux polluées, les alliages dentaires, les ustensiles de cuisine (aluminium), les conduites d’eau (plomb), la fumée de cigarette et certains médicaments (par exemple les anti-acides).
Les autres toxiques sont les pesticides et herbicides, les drogues, l’alcool, les solvants, les poisons naturels,
les endotoxines, certains médicaments (contraceptifs oraux, stéroïdes anabolisants), certains additifs alimentaires, certains aliments trop transformés ou caramélisés et le sucre.
On s’appliquera donc à éviter les toxiques :

• dans l’environnement (Pollution, Volatiles Organiques Composés à la maison et au bureau, maisons toxiques)
• dans l’alimentation (choix des aliments, conservateurs, adjuvants, attention à l’intoxication par métaux lourds : éviter par exemple le thon qui est très pollué…)
• s’habituer à préparer une alimentation hypotoxique : conservation, mode de préparation des aliments, cuisson à basses températures, associations d’aliments
incompatibles, acidité…
• éviter l’auto-intoxication chronique amenée par un mauvais fonctionnement du système digestif, assimilation défectueuse, pH acide, mauvais transit intestinal et constipation.
Savoir éviter les toxiques, et aider le foie dans sa fonction détoxicante est aussi important que de se nourrir correctement

You may also like